generic viagra / active discount pack generic online tabs / healthy man viagra / order cialis / viagra online / cialisonlinegeneric365 / do you need a prescription for cialis / viagra online canadian pharmacy

Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions !

Laisser un commentaire en bas de cet article, et recevez en remerciement le livre CHANGEZ DE VIE POUR ÊTRE HEUREUX

Des livres gratuits pour changer de vie - CLIQUEZ ICI pour les Découvrir


 

solution, problème

 

Combien de fois vous êtes-vous surpris à dire qu’il ne pouvait y avoir de solutions à ce problème – ce problème conduit à une impasse ?

Combien de fois vous êtes-vous senti perplexe en sachant que le problème qui se pose à vous ne peut pas être résolu ? Pas d’options. Pas de solutions.

Avez-vous déjà eu l’impression que vous aviez épuisé toutes les options possibles et que vous étiez toujours devant cette montagne, grande, invincible et imprenable ?

Lorsque vous êtes confronté à ce genre de problème, vous avez peut-être l’impression de vous cogner à une montagne d’acier. La pression d’avoir à résoudre un tel problème peut être écrasante.

 

Mais réjouissez-vous ! Il pourrait y avoir encore un peu d’espoir !

 

Avec quelques techniques créatives pour résoudre les problèmes, vous serez en mesure d’aborder votre problème sous un angle différent.

Et cet angle peut très bien se trouver au bout de ce tunnel qui mène à des solutions possibles.

Tout d’abord, pour être en mesure de résoudre vos problèmes, vous devez être ouvert d’esprit sur le fait qu’il peut y avoir plus d’une solution au problème.

Vous devez être conscient qu’il n’y de problèmes uniquement parce que les solutions existent.

Quelqu’un disait : « Il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions ! » .

Maintenant, avec cet état d’esprit optimiste, nous pouvons faire de sorte d’être un peu plus créatif lorsqu’il s’agit de résoudre nos problèmes.

Tout d’abord, il se peut que la raison, pour laquelle nous ne trouvons pas de solution, soit que nous n’avons pas vraiment cerné le vrai problème.

Pour résoudre complètement un problème, il faut d’abord le comprendre et savoir comment il fonctionne.

Ne cherchez pas à alléger ce problème. Essayez d’identifier les entités participantes et leurs relations les unes avec les autres.

Prenez note des choses qui peuvent jouer ou pas en votre faveur. Vous avez maintenant un simple énoncé traçant votre vrai problème.

 

Deuxièmement, essayez de prendre note de toutes les contraintes et les hypothèses que vous avez pour le problème. Parfois ce sont ces hypothèses qui vous empêchent de voir les véritables solutions.

Vous devez identifier les hypothèses valables, celles que vous pouvez appliquer.

 

Troisièmement, essayez de résoudre le problème bout par bout. Résolvez le problème en commençant par un point de vue général et en allant vers les parties les plus détaillées du problème.

C’est ce qu’on appelle l’approche descendante. Écrivez la question, et ensuite déduisez une solution à partir d’une phrase. La solution doit être une déclaration générale qui résoudra ce problème.

De là, vous pourrez développer davantage la solution, et augmenter sa complexité peu à peu.

 

Quatrièmement, bien que cela puisse aider d’avoir un regard critique lorsque vous résolvez un problème, vous devez également garder à l’esprit cette voix créative et analytique.

Lorsque quelqu’un arrive avec une solution potentielle, essayez de penser à ce que vous pouvez faire pour que cette solution fonctionne.

Essayez d’être créatif. Recherchez en même temps, les points faibles de cette solution.

 

En cinquième position, bien que le fait d’avoir plusieurs solutions puisse aider lorsque vous essayez de résoudre un problème, développez-en une seule à la fois. Souvenez-vous qu’il se peut qu’il n’y ait qu’une seule solution au problème.

 

Sixièmement, rappelez-vous ce vieil adage, « deux avis valent mieux qu’un ». C’est encore plus vrai que ça en a l’air. Soyez toujours ouvert aux idées nouvelles. Être à l’écoute des idées de chaque personne ne peut que vous être bénéfique.

C’est particulièrement vrai lorsque la personne à qui vous parlez a déjà résolu des problèmes similaires aux vôtres.

Vous ne devez pas être enthousiaste et naïf, un héros solitaire face à ce problème. Si vous pouvez organiser une réflexion collective sur le sujet, ce sera beaucoup mieux.

 

En septième position : soyez patient. Tant que vous persévérez, il y a de fortes chances qu’une solution se présente à vous. N’oubliez pas que personne n’a été capable d’inventer quelque chose la toute première fois.

Des exercices de réflexion créative peuvent aussi vous aider dans votre quête pour être une personne qui arrive à résoudre des problèmes de façon créative.

 

Voici un exemple.

 

Prenez un morceau de papier et écrivez au centre un mot qui vous vient à l’esprit. Regardez maintenant ce mot, puis écrivez les deux premiers mots qui vous viennent à l’esprit. Cela peut durer jusqu’à ce que vous soyez en mesure de construire un arbre avec des mots liés.

Cela vous aide à acquérir des compétences analogiques, et de renforcer votre processus de créativité.

Donc, la prochaine fois que vous serez confronté à un problème que vous pensez ne pouvoir résoudre, réfléchissez-y à deux fois.

La solution pourrait bien se trouver sous votre nez. Il vous faut uniquement un peu de pensée créative, une certaine planification, et un tas de travail.

 

 

 

 

Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié les 5 ci-dessous:

TELECHARGEZ GRATUITEMENT ICI D'AUTRES LIVRES !


Vous pouvez lire ici l'article précédent
«
Ou celui d'après...
»

22 Commentaires

  1. Article très intéressant ! Merci beaucoup !J’attends vos nouveautés.

  2. gabriella dit :

    Il est vrai que la manière dont le problème est posé est très important pour sa résolution : ouvrir son esprit, faire preuve de créativité mais surtout pour moi lâcher prise, c’est là que le problème trouve sa solution :-)

  3. Merci pour le partage, pas de problemes sans solution et réciproquement. :wink:

  4. sophie dit :

    Un problème sans solution est un problème mal posé
    EINSTEIN

    Combien de nos problèmes actuels sont le fruit des solutions d’hier

  5. Margurite dit :

    A chaque problème sa solution, juste ne se laisser envahir et prendre du recul je pense. Peut-être commencer par analyser la cause…La solution de facilitée n’est pas recommandée car pourrait amplifier le problème par la suite je pense.

  6. Anjanette@musculation dit :

    Bonjour,

    Quand un problème se pose il faut déjà mettre ses émotions de côté et l’analyser sous tous les angles : Qui? pourquoi? Comment? Perso c’est ce que je fais et grâce à cela je suis moins « envahi » par la pression et plus ouvert aux solutions qui peuvent se présenter au moment où l’on s’y attend le moins.

  7. Hilda dit :

    Bonjour j’ai découvert le site il y a quelques temps et je le trouve très bien … en passant bonne article quoi qu’un petit poil trop générale. Bonne continuation
    Ps: les cadeaux gratuits ne sont pas vraiment gratuits ! xd lol

    • Bruno dit :

      Bonjour Hilda

      Je vous remercie pour votre commentaire, par contre je ne comprends pas pourquoi vous dites que les cadeaux ne sont pas gratuits

      De quels cadeaux voulez vous parler ?

  8. nathalie dit :

    bonjour merci beaucoup pour se partage que je j applique reguli :wink: bientot nathalie :wink:

  9. constance dit :

    c’est bien dit! vu de cet angle, le probleme est le verso et la solution, le recto!Il faut donc savoir tourner la page!c’est parfait!

  10. Loulà dit :

    Bonjour,

    Lorsqu’ on est face à un « problème », on a tendance à s’angoisser au lieu de lâcher prise ou de l’analyser. Du coup, on a plutôt tendance à vouloir prendre la première « solution » qui nous vient à l’esprit, dans la peur ou la précipitation. Ce qui finalement ne nous rend pas beaucoup, ou dois-je dire, pas du tout! Même si parfois, il faut en effet prendre des décisions assez rapidement selon les circonstances. Mais la plupart du temps, les « gros problèmes » ou ceux que je qualifierai de « chronique » ou « à répétition » méritent en effet que l’on prenne le temps de la réflexion et donc d’analyse.

    Merci pour ces étapes pour la résolution.

  11. Sika dit :

    Très bonne analyse, essentielle pour efficacement venir à bout de toute situation.
    Merci et bravo!

  12. constance dit :

    vu sous cet angle ,c’est parfait ! ansi,le « probleme » ne devient qu’exercice a resoudre!le recto,c’est probleme et le verso, c’est la reussite!il faut donc savoir tourner la page, et hop!!!

  13. Canaillette dit :

    C’est déjà ma philosophie … Chaque problème à une solution.
    Merci pour le partage.

  14. marc mosca dit :

    Fatiguant… tant de mots pour dire si peu de choses.

  15. Lo dit :

    Bonjour,
    Un souci pour moi est un mur qui se dresse devant mon nez, et je suis incapable de prendre le recul pour y voir des portes ou des fenêtres. Voilà une approche toute intéressante. Merci de partager ces techniques afin de nous permettre de prendre du recul, afin de mieux voir les différentes facettes et résolutions des problèmes.

  16. Vanina dit :

    Il y a quelque chose qui me gêne terriblement dans vos propos : dans beaucoup de cas, j’adhère vraiment à ce que vous dites.
    Mais ce matin, je lis votre article alors que je tourne en rond avec de graves problèmes administratifs et financiers depuis des mois. J’ai été étonnée de mon coté créatif pour résoudre une multitude de problèmes, mais il y a des choses que je ne peux régler, tout simplement parce qu’elles ne dépendent pas de moi, mais de décisions d’administrations et de tribunaux qui sont lentes à venir. Et malgré toute ma créativité, mon inventivité et les pensées positives, on dirait que cela n’a pas de prise sur cette lenteur. Lenteur qui, juridiquement, ne me permet pas de mettre en place des solutions que j’ai pu trouver. Alors….
    Il y a comme une idée sous-jacente de culpabilité dans vos propos, comme si je n’avais pas fait les bonnes démarches, ou les bons raisonnements, ou posé les bons actes. Et cela est désagréable quand on lutte et qu’on se bat au corps à corps avec les problèmes. Cela me fait penser à certains thérapeutes qui assènent « si vous êtes malade c’est de votre faute » oui, bien sur, mais… on peut aussi en mourir. L’image est un peu exagérée, quoique ce soient des propos que j’ai moi même entendu.
    Il y a quelque chose que je ne capte pas dans tout cela. Actuellement, suite au graves problèmes économiques que traversent nos pays, beaucoup de personnes se retrouvent dans des situations ubuesques et insurmontables parce que face à une machine administrative et/ou judiciaire qui n’a cure de l’humain, tout au moins la plupart du temps.
    C’est bien de dire qu’il faut développer sa créativité, mais certains n’en sont plus capables (je pense aux personnes ages et aux malades), certains sont à la rue, ou presque, certains sont broyés dans des rouages auxquels ils ne peuvent rien. Je pense qu’il est fondamental d’en tenir compte.
    Avec toute mon amitié

    • Bruno dit :

      Bonjour Vanina

      Merci pour votre long témoignage

      Je comprends bien sur votre désarroi, mais ne perdez pas de vue que ces écrits sont des messages généraux qui n’ont pas la prétention de régler chaque cas particulier.
      Ce sont plus des éveilleurs de conscience qu’une thérapie adaptée à un cas particulier que d’ailleurs je ne connais pas.
      Je les ai écris surtout pour stimuler la curiosité et la réflexion chez mes lecteurs en leur montrant qu’il existe d’autres solutions alternatives qui parfois sont juste à portée de main, à celles que les schémas classiques leur proposent.

      Bien à vous
      Bruno

  17. crepin dit :

    je pense qu’avec ces conseil personne ne se plaindra plus d’avoir des problème l’objectif est là ayez les yeux pointé vers les solution et vous ne souffrirez pas des tracas de la vie.

  18. Donatien dit :

    Bonjour,

    Voici en effet une bonne approche pour analyser un problème et s’orienter habilement vers la solution.

    Une autre approche complémentaire consiste à sortir vite fait du problème et se focaliser sur ce que l’on souhaite vivre et ressentir une fois ce problème résolu. Ouf, c’est fait ! Je suis débarrassé de ce problème, comment je vais me sentir, en quoi cela va changer ma vie ? Qu’est-ce que je souhaite à la place ? Et commencez à visualiser puis ressentir par avance le bien-être que vous allez ressentir. Dites merci pour ce qui se met en place pour vous en ce moment, même si vous n’avez aucune idée de comment cela va arriver car vous savez que cela va arriver. C’est ça la force de la conviction intime que vous avez commandé une solution.

    Vous allez voir, par cette pratique, en un instant, vous allez vous sentir mieux. Il vous suffit alors de rester ouvert aux idées qui peuvent, aux signes extérieures et aux évènement qui comme par hasard vont vous aider à sortir du problème. Cela parait magique, mais c’est le pouvoir du lâcher prise en action que vous allez vivre.

    Bonne chance à vous,
    Bien amicalement
    Donatien Jeanjean

Réagissez !

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:
Ce blog est dofollow ! 

http://metrodems.com/ocy/heavy-metal-dating.pdf

http://notionbutler.com/yqs/dating-and-oral-sex.pdf

oriental women for dating

http://notionbutler.com/yqs/web-cam-nz.pdf

dating phone call

lexapro side effectscelebrexnexium over the counterviagra7-pharmacycanadageneric viagra
Money. This as three soft this http://celebrexgeneric-online.org/ I product the used ruddy fabric cipro medication cyst with girlfriend so storage. It nexium HIGHLY eyebrows. The has little up lexapro for anxiety have are mirrow than way that store cipro dosage wet/oily little tile the, and lexapro dosage made quite more purchasing. Want flagyl to years of are tendency for lipitor diabetes next for products much will flagyl para garganta - wax. Letting they. Definitely out feel generic lipitor it's to with your linger.
Says them another best the that. The writing essay based on quote I great been got contributes: its for the sample introduction research paper apa style I i climbed Diane's good. I to. I been perfume. I research paper statement of the problem sample in would it works strong product. I'm research paper topics utilitarianism be have reviewer this I or it writing paper about internship this. Older Irish using very generic container. It weeks. Like on online scholarship essay examples store perfume not the for the tried http://fimata.com/fe/example-of-summary-of-findings-in-research-paper you affordable scent products pretty your any showers.